6 rue du Canton 88200 Remiremont 03 29 62 23 73 Contactez-nous
pastonews-de-fevrier

Pastonews de Février

19 février 2024

La lettre d’information de la pastorale pour l’ensemble scolaire du Saint-Mont

Février 2024

 

Retour sur le mois de janvier.

 

Année 2023/2024 : année de commémoration.

En janvier 1794, Sainte Claudine THEVENET est confrontée à un drame familial : l’exécution à Lyon de deux frères en représailles durant la Révolution. Avant de mourir, l’un d’eux crie à sa sœur : « Pardonne, comme nous pardonnons ! ». Claudine éprouve le malheur et l’injustice. Comment pardonner ? En mettant sa foi en Jésus et en Marie, elle fera de cette épreuve une force qui ne la quittera pas. Elle ira de l’avant pour s’occuper des enfants qui lui seront confiés.

Quelques citations ont été affichées dans l’établissement pour réfléchir à la notion de pardon. Le pardon est abordé dans les religions du livre, en philosophie et également en développement personnel. Il nécessite une démarche personnelle, il n’est pas synonyme d’oubli mais invite à regarder l’avenir.

« Pardonner c’est dire à l’autre : tu vaux mieux que tes actes » Paul Ricoeur

« Le pardon n’exclut pas la justice » Abbé Pierre

« En pardonnant, on montre qu’on croit à l’avenir d’une relation et à la capacité de changement de celui qui a fait un faux pas » Desmond Tutu

« Voulez-vous être heureux un instant, vengez-vous. Voulez-vous l’être toujours, pardonnez », Henri Lacordaire

« Le pardon ne change pas le passé, mais il élargit l’avenir » Paul Boese

 

Les Nuits de la Lecture

Cette année, la pastorale a participé à l’événement culturel national « Les Nuits de la Lecture » organisé le 19 janvier dans l’établissement par Mesdames HENRY et MINGATOS, enseignantes documentalistes au CDI, sur le thème « Le Corps ». L’occasion pour les élèves de découvrir la chapelle et également l’hostie, le Corps du Christ pour les Croyants ainsi qu’un extrait de l’exposition sur les miracles eucharistiques réalisée par Carlo Acutis. Cette exposition est accessible gratuitement en ligne sur http://www.miracolieucaristici.org/ . A la nuit tombée, les familles ont également pu découvrir les lieux.

Célébrations à Remiremont

Mercredi 14 février à 19 H 30 : Messe des Cendres

Dimanche 18 février à 10 H 30 : Messe d’Entrée en Carême

 

Les repas solidaires

L’opération “Bol de Riz” aura lieu le vendredi 29 mars à midi au self, Vendredi Saint. Après inscription préalable, les personnes participant à l’opération composeront leur plateau d’une assiette de riz, d’une compote et d’un morceau de pain. Ce plateau rappelle que le riz est la base et seule alimentation pour beaucoup de personnes dans le monde. La différence entre le prix payé et le coût de revient du menu bol de riz sera reversée à la Conférence Saint-Vincent de Paul de Remiremont, comme les sommes récoltées lors des vendredis solidaires. L’association distribue notamment des denrées alimentaires aux personnes qui ont besoin d’aide.

En effet, depuis septembre, chaque vendredi, il est donné l’occasion aux élèves et aux membres du personnel de choisir une entrée et/ou un dessert solidaire, ces plats au coût de revient inférieur permettent de faire un don à l’Association Saint-Vincent de Paul de Remiremont. Les sommes récoltées s’ajouteront à celle de l’opération Bol de Riz.

 

A quel saint se vouer ?

Alix Le Clerc est née à Remiremont en 1576 dans une famille aisée. Elle est belle et aime les mondanités, elle sort et danse en bonne compagnie.

Après avoir déménagé avec sa famille près de Mattaincourt, où elle va à la messe, elle y fait la connaissance de Pierre Fourier, nouveau prêtre de la paroisse. Appelée par Dieu, elle change de vie, fait vœu de chasteté, porte des tenues amples et sort beaucoup moins. Elle décline d’entrer dans des maisons de religieuses existantes pour créer une nouvelle maison avec d’autres jeunes filles. Pour remédier aux problèmes de l’époque, Pierre Fourier pense qu’il faut dispenser aux enfants une éducation et particulièrement aux petites filles. Alix et ses compagnes se consacreront donc à l’enseignement. C’est ainsi qu’Alix Le Clerc et ses amies vont s’installer à Poussay et y ouvrir la première école gratuite pour les filles, riches et pauvres. Les demandes affluent pour les inscriptions à l’école et pour rejoindre les Religieuses. La Congrégation Notre-Dame sera officiellement créée la nuit de Noël 1597. Partant à chaque fois de rien, courageuse, obstinée mais dotée d’une grande humilité, avec simplicité, Alix Le Clerc et ses amies ouvriront plusieurs écoles gratuites jusqu’à Nancy. Elle meurt le 06 janvier 1622 à l’âge de 46 ans. Elle a été déclarée Bienheureuse le 04 mai 1947 par le Pape Pie XII.

 

En 1950, des étudiants amateurs de musique découvrent un cercueil de plomb en creusant dans la cave d’un immeuble alors qu’ils y réalisent des travaux pour y faire une salle de spectacle. Ce cercueil est celui d’Alix Le Clerc. En ce lieu existait un des couvents de la Congrégation où s’est éteinte Alix. En 2007, les reliques ont rejoint la cathédrale de Nancy tandis que le cercueil est revenu dans sa ville natale. Il est visible dans la crypte de l’Eglise Saint-Pierre de Remiremont (Abbatiale).

 

Cette vocation n’est pas sans rappeler celle de Sainte Claudine THEVENET qui a œuvré à l’éducation et à la formation des jeunes filles.

 

Vanessa BARNET, Adjointe en Pastorale Scolaire

 

 

Retour aux actualités