6 rue du Canton 88202 Remiremont 03 29 62 23 73 Contactez-nous
lycee-des-metiers

Lycée des métiers

Le Bac Pro "Métiers du commerce et de la vente"

Le Bac Pro « Métiers du Commerce et de la Vente » (ex-Bac Pro Vente ou Commerce) est une formation très complète dans le domaine de la vente et de la gestion de relation avec les clients d’une entreprise. Cette formation prépare à des emplois tels qu e représentant ou vendeur indépendant. Les matières étudiées seront donc très diverses afin de donner un maximum de connaissances pour la vie professionnelle future. Le titulaire de ce diplôme travaille généralement comme attaché commercial salarié d’une entreprise, avec le statut de VRP. Après quelques années d’expérience, il peut évoluer vers des postes de responsable d’équipe de vente. IL peut aussi devenir représentant multi-carte ou agent commercial. Il travaille alors pour plusieurs entreprises, et il est rémunéré à la commission.

Les produits ou services dont il a la charge ne nécessitent pas de connaissances techniques très approfondies. Pour réaliser ses objectifs, il prospecte les clients potentiels par courrier, téléphone ou contact direct. Il alimente son fichier informatisé en y ajoutant des informations concernant les prospects et les clients.

Lors du démarchage, il incite ses interlocuteurs à acheter en utilisant un argumentaire fondé sur la documentation dont il dispose. Il peut être amené à effectuer une démonstration et à négocier les conditions de la vente (prix, délais, quantités, conditions de paiement). Il prend ensuite la commande. Son rôle consiste également à fidéliser sa clientèle en lui rendant visite ou en la contactant régulièrement.

La formation en 3 ans débute par une classe de seconde « Métiers de la relation client » :

Veuillez cliquer ici pour voir le fichier PDF

la formation se poursuit ensuite avec une spécialisation en classe de Première et Terminale Bac Pro.

En trois ans, le Bac Pro « Métiers du Commerce et de la Vente option apprend ainsi les bases indispensables à un travail dans la vente et la relation client après la classe de 3ème au collège.

Durant ces 3 années, l’étudiant acquiert de solides compétences en vente, et pourra organiser l’activité commerciale et prendre part à la politique commerciale de l’entreprise dans laquelle il évoluera. En effet, les enseignement du bac pro Vente permettent aux étudiants d’acquérir un bagage professionnel en communication, en négociation mais également en conseil.

Il est également possible de s’inscrire à ce Bac Pro après un CAP ou BEP du même domaine comme un CAP Employé de vente ou encore un CAP Employé de commerce multi-spécialités.

Le Bac Pro "Métiers du transport et de la logistique"

Le Bac Pro « Métiers du transport et de la logistique » se destine aux personnes ayant un intérêt pour la législation et les techniques commerciales propres aux transports, que ce soit national ou international. ll se prépare en 3 ans après la classe de troisième ou en 2 ans pour les titulaires de BEP du secteur tertiaire, de commercialisation ou logistique.


Le titulaire de ce bac pro participe à l’organisation, à la mise en œuvre et au suivi des opérations du transport de marchandises, en tenant compte de la complémentarité des modes de transport (terrestre, aérien, maritime). Il assure les prestations qui y sont associées : étude de marché, organisation du transit, du dédouanement et du stockage. Il prépare les dossiers de transport et de douane, vérifie les documents comptables et de synthèse. Il analyse les coûts, leurs conséquences sur les marges et sur les décisions à prendre. Il peut participer à la prospection commerciale, suivre le règlement des factures, participer à la réalisation d’activités logistiques liées aux flux de marchandises, prévenir les litiges et participer à leur règlement.


Le jeune diplômé peut travailler dans une entreprise de transport de marchandises, de location de véhicules industriels, d’organisation de transports terrestres, aériens, maritimes et multimodaux, ou chez un commissionnaire en douane. Il peut également exercer son activité dans la fonction transport des entreprises industrielles et commerciales.

Le Bac Pro « Métiers du transport et de la logistique » a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Il existe aussi des formations en écoles spécialisées du transport et de la logistique (AFT-Iftim, Promotrans).

Le CAP OOL

Le Certification d’aptitude Professionnelle d’opérateur/opératrice Logistique ou CAP OOL se prépare en 2 ans après la 3e , ou 1 an après un premier diplôme (autre CAP, bac professionnel…) ou une 2de professionnelle, sous statut scolaire ou par apprentissage.

Durant les deux années de ce CAP les élèves apprennent à réceptionner, stocker et expédier des marchandises : contrôle des documents de transport, vérification de la qualité des produits, choix du matériel de manutention adapté, entreposage, préparation de commandes, étiquetage des colis. L’utilisation des outils informatiques de la logistique (lecteur de codes-barres, tablette, système vocal…) fait partie de la formation. Les élèves sont formés à conduire des chariots élévateurs dans le respect des règles de sécurité.

Ces activités impliquent de la rigueur, de la concentration pour maintenir la qualité des prestations dans des conditions optimales de sécurité. Le détenteur d’un CAP OOL exerce ses activités dans des entreprises de production, plates-formes de distribution, grande distribution, entrepôts… Ce ou cette technicien/ne peut occuper un poste d’agent/e de réception, préparateur/trice de commandes, conditionneur/euse, magasinier/ère cariste, agent/e de messagerie…

Les élèves du CAP OOL en visite dans une entreprise locale de transport

L’épreuve de conduite de chariots du CAP permet une dispense de CACES (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité, une recommandation de la CNAMTS qui constitue, en quelque sorte, un permis de conduire valable pour un ou plusieurs types d’engins de chantier) durant cinq ans à compter de la date d’obtention du diplôme.

Le CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel.

Le Bac Pro ASSP

Le Bac Professionnel ASSP (Accompagnement, Soin et Service à la Personne) se prépare en trois ans après la classe de troisième. Il accueille aussi des élèves de bac général ou de bac technologique ST2S qui voudraient se réorienter, et éventuellement des élèves qui possèdent un CAP petite enfance. Ces élèves intègrent alors directement le bac pro en classe de 1ière.

Question compétences, les capacités à écouter et à aider les autres sont indispensables. Les expériences de stage auprès des personnes âgées ou des malades peuvent être très fortes émotionnellement. Cette formation ne vise donc pas seulement le travail auprès des enfants, mais l’aide à la personne de façon transversale : de l’enfant au vieillard (selon le terme spécifique) âgé de 85-95 ans, en passant par les personnes du 3e âge (65-70 ans), et les personnes malades ou handicapées.

Débouchés professionnels et poursuites d’études

Le titulaire du baccalauréat professionnel Accompagnement, Soins et Services à la Personne possède les compétences nécessaires pour travailler auprès de familles, d’enfants, de personnes âgées ou de personnes handicapées. Sa mission : les assister dans tous les gestes de la vie quotidienne et les aider à maintenir leur vie sociale. Dans le cadre de ces activités, il est amené à collaborer avec les professionnels de santé, des travailleurs sociaux et des partenaires institutionnels.

L’option « en structure » prépare le diplômé à exercer plus spécifiquement auprès de personnes dépendantes dans les établissements sanitaires, sociaux et médicosociaux. Il prend part aux différents soins, et peut être amené à participer à des activités de gestion et de promotion de la santé en lien avec le projet d’établissement.

Les élèves de ce bac pro se présentent obligatoirement aux épreuves d’un diplôme intermédiaire, le BEP Accompagnement, soins et services à la personne.
Le bac pro ASSP a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Son titulaire peut également préparer les concours d’accès à certaines formations sociales ou paramédicales. Il dispose notamment de dispenses de formation, de conditions d’accès spécifiques et d’un pourcentage de places réservées dans les formations préparant aux diplômes d’état d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture.

Le bac pro ASSP a pour objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Son titulaire peut également préparer les concours d’accès à certaines formations sociales ou paramédicales. Il dispose notamment de dispenses de formation, de conditions d’accès spécifiques et d’un pourcentage de places réservées dans les formations préparant aux diplômes d’état d’aide-soignant et d’auxiliaire de puériculture.